Bienvenue sur ce site principalement dédié à la rencontre avec les Libellules de France et d'Ailleurs.
Qui n'a jamais été émerveillé par leur beauté? Recensements, découvertes, discussions, explications et photographies de qualité sont nos objectifs pour vous faire aimer ces robots vivants!
Pour publier
vos photos ici, lire les
Conditions de Publication
et contacter Noushka ici: noushka321@gmail.com

Welcome to this blog dedicated to the Dragonflies of France and elsewhere. Who hasn't felt in awe by their beauty? Census, discoveries, talks, explanations and quality photographs are the main objectives here!
To publish your dragonfly photos here, read the Publishing Conditions and contact Noushka at the link above.

23 mai 2017

A donf' pour le Gomphe... (2)




Gomphus vulgatissimus

Gomphe à pattes noires


Je vous avais laissés sur un vrai suspense : ailes malformées ou non ?
Eh bien non, et tant mieux pour lui ! Difficile de chiffrer le nombre
de malformations apparaissant en cours d'émergence... Certains auteurs
parlent de 5, voire 10 %, ou plus... Ce qui est sûr,
c'est que les malformées se remarquent plus, vu qu'elles restent en place
plus longtemps... Quant aux causes...
Revenons à notre sujet : fin d'émergence en bonne santé, mais
plus compliquée, le vent se levant, et les ailes dépliées ont un effet girouette,
lumière difficile, et la visite d'un chien, charmant mais envahissant. 
Sur la 4, on remarque une goutte d'hémolymphe en bout d'abdomen.
Ce sang des insectes sert entre autres au dépliage des ailes en venant
gonfler les nervures (effet "langue de belle-mère", si l'on veut...)
Premier décollage : quelques mètres, et atterrissage en urgence sur un support
heureusement plus rigide... Derniers clichés et c'est le grand départ !
Images du 4 mai.



























Morikan


21 mai 2017

Tassez-vous, les cousins débarquent !

Même date que l'an dernier, même place aussi…à côté de la mare chez moi. 13h au soleil…on fait avec.
Epitheca canis…couverte de pollen.


 Mais quelque chose me dit qu'avec Ondine ça va pas être facile pour les photos !

19 mai 2017

Elles sont de retour

Elles sont de retour

Libellule à quatre taches

Libellula quadrimaculata



Elles ont fait leurs apparitions le 24 avril  ,en même temps que les Leucorrhines.
Elles se partage l'étang avec les cordulies , Ischnures, Naädes, agrions et Nymphes...La vie reprend enfin.

Les O.reticulé et crocothemis sont aussi arrivées

Ma dernière sortie date du 15 mai , j'essaierai d'y retourner lundi si le temps est clément.

La série va du 24 avril au 8 mai 




















Laurence

17 mai 2017

Cordulia, y a...


Cordulia aenea
Downy emerald


Une petite respiration entre les deux épisodes de l'émergence du Pattes Noires ?
J'ai ce qu'il vous faut, les Cordulia aenea tiennent toujours le haut du pavé, si on peut dire,
sur les étangs que je fréquente, à peine concurencées par Libellula quadrimaculata
qui s'installent peu à peu, les dernières émergeant encore...
Ce matin tout à  commencé par quelques vols, les belles semblaient bien disposées,
ce qui s'est confirmé en début d'après-midi, au débouché d'une allée forestière,
où ce mâle (que des mâles, à propos...) s'est posé devant moi, envolé, puis reposé,
sur un support certes pas des plus photogéniques, mais vu la rareté des dits posés,
on a fait avec... Avec peut-être les plus beaux yeux du monde des Libellules...
 Images du 17 mai.













Morikan




12 mai 2017

A donf' pour le Gomphe...


Gomphus vulgatissimus

Gomphe à pattes noires


De retour en Touraine après une semaine d'éclipse gardo-camarguaise...
La météo n'était pas de la partie, pluies  et mistraleucon, un vent de là-bas,
ensuite... Ma première sortie du 4 mai par temps mi-couvert, au bord du Rhône
en amont de Beaucaire. Je n'avais vu que deux allumettes quand j'eus l'idée
d'aller visiter les carex au bord du fleuve, 5 ou 6 m en contrebas du chemin.
Et coup de chance :une larve est là, à 10 cm au dessus de la surface, à l'ombre,
impossible à shooter ! Alors j'ai ceuilli la touffe de carex, l'ai remontée
dans un endroit calme et bien exposé, et l'ai calée dans un roseau,
la larve toujours en place, bien sûr...
Deux minutes plus tard, premières contractions, euh ouvertures et c'est parti...
Vous remarquerez ce j'avais déjà lu quelque part, c'est que les Gomphes
n'émergent pas la tête en bas pour se redresser ensuite, mais sont
toujours dans le bon sens ! Des abdos d'acier !
En deux parties, sinon ce serait un peu long ! A la fin de cette première partie,
vous comprendrez que j'ai eu un doute sur l'issue du processus, à votre avis,
heureux événement ou triste fin ? Images non recadrées. Début à 14 h 18...




















Morikan